ARTISTES

LEILA ALAOUI

"Artiste franco-marocaine née en 1982, Leila Alaoui a étudié la photographie à l’université de la ville de New-York. Son travail explore l’identité, les diversités culturelles et la migration dans l’espace méditerranéen."Leila nous a quitté le 18 janvier 2016 lors de l'attentat de Ouagadougou. Nos pensées vont vers sa famille et ses proches.

PASCAL BERNIER

Pascal Bernier développe une œuvre déroutante et polymorphe. A première vue, elle semble partir dans toutes les directions, de manière quasi incohérente, au gré des désirs frénétiques de l’artiste. L’ensemble est réjouissant, pour ne pas dire jubilatoire, comme une visite dominicale dans un bon musée d’arts et traditions populaires ...

ALVIN BOOTH

Alvin Booth est un artiste basé à New York, originaire de Hull en Angleterre. Son œuvre se délecte à la fois de la beauté intrinsèque de la forme humaine et des mutations de cette beauté. En utilisant la malléabilité du corps et la gravité comme un palais, Booth crée un paysage qui est parfois attractif et familier et parfois d'un séduisant surréalisme.

Ajoutez plus d'infos sur cet élément...

EMMANUELLE BOUSQUET

Les séries d’Emmanuelle Bousquet « Muses » et « Statue », dans des styles différents, s’aventurent du côté obscur de l’image, à la recherche d’un mystère qu’elle tente de placer à l’avant-plan.
Elle explore dans  la série « Statue » un outre-monde dont elle garde traces par l’alchimie du polaroïd.
Elle en trahit l’émulsion secrète en provoquant ce qu’elle nomme « des accidents ».
Ici, les craquelures, moisissures, dentelures sont des précipitations chimiques provoquées par la photographe.
Ces « accidents « donnent une profondeur aux tirages. Elles fondent un trait d’union entre surface et volume, entre photo et sculpture. Elles s’insinuent par des détours signifiants.

Ajoutez plus d'infos sur cet élément...

CEDRIC DELSAUX

Formé à la photographie en autodidacte, Cédric Delsaux s’y consacre pleinement à partir de 2002. Inspirée par le cinéma et la littérature, son œuvre convoque, à parts égales, l’extraordinaire et le banal, le fantastique et le quotidien pour rendre visible le pouvoir fictionnel des images et le potentiel fantasmatique de la réalité. À la série « Nous resterons sur terre » (2006-2008), panorama mondial et subjectif des relations entre l’homme et la nature à l’ère post-moderne, répond « Dark Lens » (à partir de 2004), suite photographique de « non-lieux » urbains habités par les héros de la saga Star Wars qui a connu un succès planétaire.

IZUMI MIYAZAKI

"Izumi,  semble être un visiteur de l'espace ou d'une autre dimension. Ses travaux sont addictifs, il y a une part de magie. On perçoit bien sûr des influences. On pense à Magritte, mais aussi Kyary Pamyu Pamyu... mais la jeune photographe préfère évoquer les univers lynchien ou hitchcockien..."

ANGELO MUSCO

Angelo Musco est né à Naples en 1973 et vit à New York depuis 1997.

Angelo Musco est principalement connu pour son approche contemporaine de ses paysages surréels construits de plusieurs centaines, voir millions de corps nus. Une vision architecturale naturelle et mystique qui pose la question de nos propres origines.

OEUVRES

"Sabine Pigalle, artiste visuelle, s’inscrit dans la mouvance d’une nouvelle génération d’artistes qui naviguent aux frontières troubles de la réalité et de la fiction."

ARNY SCHMIT

Arny Schmit est un artiste fictionnel. Son œuvre nous embarque dans une histoire possible, où seule notre imagination définira les limites. Véritable zapping pictural, à l'image d'une page de réseaux sociaux, les informations se succèdent dévoilant une intrigue... qui devient le personnage central. "Le mystère s'épaissit au fur et à mesure que les brumes se dissipent."

VEE SPEERS

Vee Speers, artiste australienne installée à Paris, se lance très jeune dans la photographie en assistant son père dans sa chambre noire, fascinée en voyant apparaître ses portraits comme par magie. A la fin des années 1990, Vee Speers s’établit en tant que photographe et confronte le spectateur depuis lors à la tension dramatique de ses portraits et sa palette de couleurs unique.

JEANNE SUSPLUGAS

« Engagée mais non militante, la démarche de Jeanne Susplugas s’en prend à toutes les formes et toutes les stratégies d’enfermement tant pour interroger les relations de l’individu avec lui-même qu’avec l’autre. »

Please reload

©wildprojectgallery - 22, rue Louvigny L-1946 LUXEMBOURG

Le temps des vacances d'été - notre galerie ré-ouvrira ses portes à partir du 6 septembre

BONNES VACANCES A TOUS (mais nous restons joignables sur le mail de la galerie)

Horaires : du mercredi au vendredi 14h30 - 18h30 et le samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h00 à 17h00